L.A. Pai célèbre les récipiendaires du prix Saidye Bronfman: Ione Thorkelsson, 2010

L.A. Pai celebrates recipients of the Saidye Bronfman Award: Ione Thorkelsson, 2010

Conseil des Arts du Canada | Le Conseil des Arts du Canada célèbre le 40e anniversaire du prix Saidye Bronfman. Nous sommes ravis que Pamela Ritchie ait reçu cet honneur cette année. Et nous célébrons les artistes de la galerie L. A. Pai qui ont reçu cet honneur ces dernières années.

Ione Thorkelsson est l'un des artistes verriers les plus reconnus au Canada. Récipiendaire du Prix du Gouverneur général en arts visuels et médiatiques / Prix Saidye Bronfman 2010, Ione a passé toute sa vie à explorer la sculpture sur verre.La gestion d'un studio pour une seule femme pendant près de quarante ans dans un isolement relatif l'a forcée à être techniquement innovatrice. En conséquence, elle a acquis au fil du temps une formidable connaissance de tous les aspects de l'exploitation d'un atelier de verre. En 1993, elle a commencé à travailler avec diverses techniques de moulage, marquant ainsi le début d'une migration du travail soufflé vers le travail de fonte sculpturale qui était plus ou moins complète en 2005.

 

 

Regardez la vidéo du Conseil des Arts du Canada ci-dessous:

Pour voir plus de travaux de cet artiste, cliquez ici:https://www.lapaigallery.com/collections/ione-thorkelsson

À propos de l'artiste:

La carrière d’Ione dans le domaine du verre a débuté en 1973 lorsqu'elle a ouvert son atelier dans un poulailler rénové au Manitoba. Son aspiration initiale était simplement de gagner sa vie du mieux qu'elle pouvait en créant des pièces fonctionnelles dans cette nouvelle forme d'art passionnante. À cette époque, elle a été fortement influencée par la philosophie de William Morris et le mouvement Arts and Crafts du XIXe siècle.

 

 

Gérer un studio pour une seule femme pendant près de quarante ans dans un isolement relatif l'a forcée à être techniquement innovante. En conséquence, elle a acquis au fil du temps une formidable connaissance de tous les aspects de l'exploitation d'un atelier de verre. En 1993, elle a commencé à travailler avec diverses techniques de moulage, marquant ainsi le début d'une migration du travail soufflé vers le travail de fonte sculpturale qui était plus ou moins complète en 2005.

 

 

Parallèlement à cette migration professionnelle se trouvait la migration interne qui résultait de sa découverte des possibilités expressives de ce nouveau médium. Les réalisations artistiques des nombreuses expositions personnelles majeures qu'elle a montées à partir de son travail de casting sont bien loin de la modeste philosophie des arts et de l'artisanat des débuts du mouvement de l'artisanat contemporain en Amérique du Nord. Ce travail ultérieur a tendance à être basé sur des formes trouvées dans la nature et est souvent marqué par l'incongruité.